Toujours sur le chapitre “La Tradition Prophétique”, une nouvelle serie de hadiths sur le theme “Avertissements de délaisser la tradition prophétique et de suivre les innovations religieuses et les passions”

 

La Tradition Prophétique

Avertissements de délaisser la tradition prophétique

 

D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Toute innovation dans notre religion est rejetée”.

(Rapporté par al-Bukhari, Muslem, Abu Dawud et Ibn Maja) (page 32)

 

Jabir (qu’Allah l’agrée) rapporte qu’en prononçant le prêche (du vendredi), les yeux du Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) devenaient rouges, sa voix haute et sa colère terrible tel l’avertisseur d’une armée. Il ajoute qu’il avait l’habitude de dire dans son prêche :

“Allah vous garde au matin comme au soir”. il disait aussi :

“Le destin a voulu que ma mission et l’heure du jugement dernier soient aussi rapprochées que ces deux doigts”, en joignant l’index et le majeur. Il disait ensuite :

“Sachez donc, que la meilleure parole réside dans le Livre d’Allah, que la meilleure façon de guider dans la bonne voie est celle de Muhammad, que la plus mauvaise action est l’innovation dans la religion, et que toute innovation constitue un égarement”. El il ajoutait :

“Je suis plus bienveillant envers tout fidele, qu’il ne l’est envers lui-même. Aussi, quiconque meurt et laisse des biens, ceux-ci reviennent à sa famille. Si par contre un fidele laisse une dette à payer ou des enfants, ceux-ci seront à ma charge.” (Rapporté par Muslem et Ibn Maja) (page 33)

 

D’apres Mu’aweya (qu’Allah l’agrée) a dit, Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem), s’est levé nous faire ce prône :

“En fait, les gens d’Ecriture (livre) qui vous ont précédés se sont divisés en soixante douze fractions. Quand à (votre) nation-ci, elle se divisera en soixante treize fractions, dont soixante douze finiront en Enfer et seule une sera admise au paradis. Ce sera elle qui représentera la communauté”.

(Rapporté par Ahmad et Abu Dawud qui ajoute dans une autre version) :

“Dans ma nation, apparaitront des gens envahis par les passions tel un corps d’un enragé envahi par la rage jusque dans chaque vaine et chaque articulation”. (page 34)

 

D’après Abi Barza (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Ce dont je crains le plus pour vous sont en fait, les désirs déroutants du ventre et du sexe, ainsi que les passions égarantes”. (Rapporté par Ahmad, al-Bazzar et at-Tabarani) (page 34)

 

D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“(…) Quant aux vices périlleux, ce sont : l’avarice obéie, la passion poursuivie et la haute opinion qu’à l’homme de sa personne”.

(Rapporté par al-Bazzar et al-Bayhaqi) (page 34)

 

D’après Anas Ben Malek (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Allah éloigne du repentir quiconque pratique une innovation (dans la religion), jusqu’à ce qu’il s’en détourne”.

(Rapporté par at-Tabarani) (page 34)

 

Ibn Maja et Ibn ‘Acem le rapporte, dans leur version, comme suit : Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Allah rejette toute œuvre de la part de tout innovateur (dans la religion) jusqu’à ce que ce dernier abandonne l’innovation”. (page 35)

 

Ce hadith est egalement rapporté par Hûdayfa, d’apres une version d’Ibn Maja où le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Allah n’accepte de la part de celui qui apporte une innovation (dans la religion), ni jeune, ni prière, ni pèlerinage, ni Umra (pèlerinage mineur), ni Jihad (participation à la guerre sainte), ni œuvres surérogatoires, ni œuvres obligatoires.

(Par son innovation), il se fait exclure de l’islam tel le poil que l’on sort de la pâte”. (page 35)

 

 

D’après Al-‘Irbadh Ben Sareya (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Evitez d’apporter des innovations (dans la religion). Car toute innovation est égarement”.

(Rapporté par Abu Dawud, at-Tirmidhi, Ibn Maja et Ibn Hibban) (page 35)

 

 

Anas (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

“Ne pourra prétendre être des miens, quiconque se détourne de la tradition”.

(Rapporté par Muslem) (page 35)

 

‘Amru Ben Zurara rapporta, qu’une fois, alors qu’il racontait aux gens des contes ‘Abdullah Ben Mas’ud arriva et lui dit :

“Ô ‘Amru, tu apportes une innovation aberrante. Te crois-tu donc plus éclairé que Muhammad et ses compagnons ? “. Aussitôt, les gens se sont dispersés et je me suis retrouvé tout seul, ajouta ‘Amru.

(Rapporté par at-Tabarani) (page 35)

 

Serie de hadiths dans le meme chapitre : Recommendation de Suivre la Tradition et le Coran