Quand la nuit du destin a-t-elle lieu ?

 

1. La nuit du destin a lieu durant les dix dernières nuit du mois de Ramadan

Aicha-La-nuit-du-destin-dans-les-dix-derniers-jours

D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit:

« Cherchez la nuit du destin durant les dix dernières nuits du mois de Ramadan ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2020 et Mouslim dans son Sahih n°1169)


عن عائشة رضي الله عنها قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : تَحَرَّوْا ليلة القدرِ في العشرِ الأواخرِ من رمضانَ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٢٠ و مسلم في صحيحه رقم ١١٦٩)

2. La nuit du destin n’est pas la même nuit chaque année, elle bouge d’une nuit vers une autre d’une année à l’autre

Il y a de nombreux hadiths qui sont rapportés concernant la nuit du destin et qui mentionnent des nuits différentes dans les dix dernières nuit de Ramadan.
Ainsi les savants ont expliqué que ces hadiths montrent que la nuit du destin change de nuit d’une année à l’autre.

D’après Ayoub, Abou Qilaba (mort en 104 du calendrier hégirien) a dit :

« La nuit du destin se déplace d’une nuit vers une autre dans les dix dernières nuits ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan à la suite du hadith n°792 ainsi que par ‘Abder Razaq dans son Mousanaf n°7699 et authentifié par Cheikh Ibn Baz dans Ad Dorar Al Bahiya Min Al Fawaid Al Baziya p 163)


عن أيوب قال أبو قلابة : ليلة القدر تنتقل في العشر الأواخر
(رواه الترمذي في سننه بعد الحديث رقم ٧٩٢ و عبدالرزاق في المصنف رقم ٧٦٩٩ و صححه الشيخ ابن باز في الدرر البهية من الفوائد البازية ص ١٦٣)

L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit :

« Ce qui est apparent est que la nuit du destin bouge année après année d’une nuit vers une autre dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan. Ceci est le seul moyen de jumuler entre les différents hadiths qui sont rapportés sur le sujet ».
(Al Majmou’ Charh Al Mouhadhab vol 6 p 489)

L’imam Ibn Daqiq Al ‘Id (mort en 702 du calendrier hégirien) a dit :

« L’avis selon lequel la nuit du destin se déplace d’une nuit vers une autre est un avis bon car il permet de jumuler entre les différents hadiths et incite à pratiquer l’adoration dans l’ensemble de ces nuits ».
(Ihkam Al Ahkam p 585)

Nous allons nous contenter de citer trois hadiths sur le sujet afin de rester concis mais il faut savoir qu’il y a des textes authentiques sur presque chacune des dix dernières nuits.

D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit:

« On m’a montré cette nuit (*) puis on me l’a fait oublier.
On m’a montré qu’au matin de la nuit du destin je me prosternerai dans l’eau et la terre.
Cherchez la dans chaque nuit impaire des dix dernières nuits ».
Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée) a dit : Il a plu cette nuit-là et le toit de la mosquée était fait de branches de palmier et ainsi l’eau a coulé.
Ainsi j’ai vu de mes propres yeux le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) qui avait sur son front de l’eau et de la terre. Ceci était le matin de la vingt et unième nuit.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2027 et Mouslim dans son Sahih n°1169)

(*) C’est à dire qu’on lui a montré en rêve quand allait avoir lieu la nuit du destin.


عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : قد أُريت هذه الليلة ثم أُنسيتها وقد رأيتُني أسجد في ماء وطين من صبيحتها فالتمسوها في العشر الأواخر والتمسوها في كل وتر
فمطرت السماء تلك الليلة وكان المسجد على عريش فوكف المسجد فبصرت عيناي رسول الله صلَّى اللهُ عليه وسلَّم على جبهته أثر الماء والطين من صبح إحدى وعشرين
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٢٧ و مسلم في صحيحه رقم ١١٦٧)

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée) : On a mentionné la nuit du destin auprès du Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) qui a dit:

« Combien de jours sont déjà passés dans le mois ? ».
Nous avons dit : Vingt deux jours sont déjà passés et il en reste huit.
Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

« Non. Vingt deux jours sont déjà passés et il en reste sept, le mois est de vingt neuf jours. Ainsi cherchez la cette nuit-là (*) ».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°2548 et authentifié par Cheikh Albani dans Al Ta’liqat Al Hissan ‘Ala Sahih Ibn Hibban n°2539)

(*) La nuit qui suit le vingt deuxième jour est la vingt troisième nuit.


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : ذكَرْنا ليلةَ القدرِ عندَ رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم فقال : كم مضى مِن الشَّهرِ ؟
فقُلْنا : مضى اثنانِ وعشرونَ يومًا وبقي ثمانٍ
فقال رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم : لا بل مضى اثنانِ وعشرونَ يومًا وبقي سَبْعٌ الشَّهرُ تسعٌ وعشرونَ يومًا فالتمِسوها اللَّيلةَ
(رواه ابن حبان في صحيحه رقم ٢٥٤٨ و صححه الشيخ الألباني في التعليقات الحسان على صحيح ابن حبان رقم ٢٥٣٩)

 

Mou'awiya-La-nuit-du-destin-dans-les-dix-derniers-jours

D’après Mou’awiya Ibn Abi Sofiane (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit:

« Cherchez la nuit du destin dans la dernière nuit du mois de Ramadan ».
(Rapporté par Ibn Nasr Al Marwazi dans Moukhtasar Qiyam Al Leyl p 253 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°1238)


عن معاوية بن أبي سفيان رضي الله عنهما قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : الْتمِسوا ليلةَ القدرِ آخرَ ليلةٍ مِن رمضانَ
(رواه ابن نصر المروزي في مختصر قيام الليل ص ٢٥٣ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ١٢٣٨)

3. Il est possible que la nuit du destin soit une nuit paire des dix dernières nuits du mois de Ramadan

D’après ‘Abdallah Ibn Ouneys (qu’Allah l’agrée) : Le matin du vingt et unième jour du mois de Ramadan, j’étais avec un groupe de personne de la tribu de Bani Salima et j’étais le plus petit.
Ils ont dit : Qui peut interroger pour nous le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) à propos de la nuit du destin ?
Alors je suis parti et j’ai prié la prière du maghreb avec le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem).
Je lui ai dit : Un groupe de personne de la tribu de Bani Salima m’a envoyé vers toi. Ils veulent t’interroger à propos de la nuit du destin.
Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

« Quelle nuit sommes-nous ? ».
J’ai dit : Nous sommes la vingt deuxième nuit.
Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit :

« C’est cette nuit-là » puis il est revenu et a dit : « Ou bien la prochaine ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1379 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)


عن عبدالله بن أنيس رضي الله عنه قال : كنتُ في مجلِسِ بَني سلمةَ وأَنا أصغرُهُم ، فقالوا : مَن يسألُ لَنا رسولَ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ عن ليلةِ القدرِ وذلِكَ صبيحةَ إحدى وعشرينَ من رمضانَ
فخرجتُ فوافيتُ معَ رسولِ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ صلاةَ المغربِ
فقلت له : أرسلَني إليكَ رَهْطٌ من بَني سلمةَ يَسألونَكَ عن ليلةِ القدرِ
فقالَ رسول اللَّهِ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ : كمِ اللَّيلةُ ؟
فقلتُ : اثنتانِ وَعِشْرونَ
قالَ رسول اللَّهِ صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ : هيَ اللَّيلةُ ثمَّ رجَعَ فقالَ : أوِ القابلةُ يريدُ ليلةَ ثلاثٍ وعشرينَ
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٣٧٩ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)

 

Ikrima-La-nuit-du-destin-la-24eme-nuit

D’après ‘Ikrima, ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit :

« Cherchez la nuit du destin la vingt quatrième nuit (*) ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2022)

(*) C’est à dire la vingt quatrième nuit du mois de Ramadan.


عن عكرمة قال عبدالله بن عباس رضي الله عنهما : التمسوا في أربع وعشرين يعني ليلة القدر
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠٢٢)

 

4. Les nuits impaires des dix dernières nuits sont plus probables

Aicha-La-nuit-du-destin-dans-les-nuits-impaires

D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) a dit:

« Cherchez la nuit du destin dans les nuits impaires des dix derniers jours de Ramadan ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°2017 et Mouslim dans son Sahih n°1169)


عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلّى الله عليه و سلّم : تحرّوا ليلة القدر في الوتر من العشر الأواخر من رمضان
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٢٠١٧ و مسلم في صحيحه رقم ١١٦٩)

 

5. La plus probable des nuits impaires est la vingt septième nuit

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) : Un homme est allé voir le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) et a dit:

Ô Messager d’Allah ! Je suis certes un homme vieux et malade et la prière de nuit est difficile pour moi. Ainsi oriente moi vers une nuit peut-être qu’Allah m’aidera et qu’elle sera la nuit du destin.
Le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) :

« Je te recommande la septième (*) ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°2149 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir ainsi que par Cheikh Shouayb Arnaout dans leurs corrections respectives du Mousnad)

(*) C’est à dire la septième nuit des dix dernières nuits soit la vingt-septième nuit.


عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما أنَّ رجلًا أتى النبيَّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ فقال : يا نبيَّ اللهِ ! إني شيخٌ كبيرٌ عليلٌ يشُقُّ عليَّ القيامُ فأْمُرْني بليلةٍ لعل اللهَ يوفِّقُني فيها ليلةَ القدرِ
قال النبيّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ : عليكَ بالسابعةِ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢١٤٩ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند و صححه أيضاً الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند)

 

D’après Zir Ibn Houbaych : J’ai questionné Oubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) en lui disant : Certes ton frère ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) dit : Celui qui pratique l’adoration toutes les nuits de l’année l’aura avec certitude pratiqué durant la nuit du destin.
Il a dit : « Qu’Allah lui fasse miséricorde ! Il a voulu que les gens ne se reposent pas que sur cela (1). Il sait certes que la nuit du destin est dans le mois de Ramadan, qu’elle est durant les dix dernières nuits et qu’elle est la vingt septième nuit ».
Puis il a juré sans émettre de réserve que la nuit du destin est la vingt septième nuit.
Je lui ai dit : Pour quelle raison est-ce que tu dis cela ô Abou Al Moundhir (2) ?
Oubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée) a dit : « Par rapport au signe que le Prophète (sala Allahu ‘alayhi wa salem) nous a informé : le soleil se lève se matin-là sans rayon (3) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°762)

(1) C’est à dire qu’il n’a pas voulu que les gens pratiquent l’adoration uniquement durant quelques nuits en espérant que cette nuit soit la nuit du destin puis le reste de l’année ils ne font rien.

(2) C’est le surnom de Oubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée).

(3) Certains savants ont dit que le fait que le soleil se lève sans rayon le matin qui suit la nuit du destin est un signe qu’Allah a donné à cette nuit.
D’autres savants ont dit que la cause de cela est le très grand nombre d’ange présents sur la terre qui couvrent les rayons du soleil.
(Charh Sahih Mouslim de l’imam Nawawi)


عن زر بن حبيش قال : سألتُ أُبيَّ بنَ كعبٍ رضيَ اللهُ عنه فقلتُ : إنَّ أخاك عبدالله بن مسعود رضيَ اللهُ عنه يقول : من يَقُمِ الحولَ يُصِبْ ليلةَ القدرِ
فقال : رحمه اللهُ ! أراد أن لا يتَّكِلَ الناسُ أما إنه قد علم أنّها في رمضانَ وأنّها في العشرِ الأواخرِ وأنّها ليلةُ سبعٍ وعشرين
ثم حلف لا يَستثنى أنّها ليلةُ سبعٍ وعشرين
فقلتُ : بأيِّ شيءٍ تقول ذلك يا أبا المُنذرِ ؟
قال أُبيّ بنَ كعبٍ رضيَ اللهُ عنه : بالعلامةِ التي أخبرنا رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّمَ أنها تطلع يومئذٍ لا شعاعَ لها
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٧٦٢)

 

Conclusion :

Si la personne veut obtenir avec certitude le mérite de l’adoration dans la nuit du destin elle doit donc pratiquer l’adoration dans chacune des dix dernières nuit.

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit après avoir cité les différents textes sur le sujet :

« Si le sujet est comme ceci alors il convient au croyant de chercher la nuit du destin dans chacune des dix dernières nuits ».
(Majmou Al Fatawa 25/285)

 

Source: Hadithdujour.com