Ibn Taymiya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit dans son fabuleux livre : «